Randonnée

Naukluft Randonnée Trail Namibie – 8 jours à travers une merveilleuse désolation

Posted by admin

Imaginez un endroit si éloigné que vous ne voyez plus personne pendant des jours. Imaginez un chemin à travers des vallées désolées, sur des montagnes et sur de grandes étendues plates de sable, de roches et de touffes d’herbe sèche. Le sentier de randonnée Naukluft en Namibie vous emmène à travers un tel endroit.

Tout commence par une vieille maison au sommet d’une petite colline dans ce qu’on appelle le parc Namib-Naukluft dans le sud-ouest de la Namibie. Hikers Haven est le camp de base de cet incroyable sentier. Ici, on peut déguster une dernière bière, un steak grillé et une douche chaude. Ceci est suivi de 8 jours de transport d’un lourd sac à dos à travers certaines des régions les plus belles et les plus désolées que la Namibie a à offrir.

Normalement, il faut se lever vers 5 heures du matin pour arriver sur le sentier à 7 heures. Le premier jour ne fait pas exception, couvrant une distance de 14 km. Il y a un joli point de vue à “Panorama” lorsque vous commencez à monter quelques kilomètres dans les montagnes. Passez du temps ici et profitez de la vue sur la plaine en contrebas.

De là, le sentier monte régulièrement plus haut dans les montagnes Naukluft. Un bon endroit pour déjeuner est “Fontein Kloof”. Il y a quelques grands arbres pour l’ombre et le printemps coule généralement.

Comme pour la plupart des endroits pour passer la nuit sur ce chemin, l’abri de “Putte” pour ce soir n’est qu’une structure carrée en pierre avec un mur d’environ 1,2 mètre de haut, sur lequel un toit en zinc est soutenu par quelques tuyaux d’acier. Le sol est en gravier. À environ 150 mètres de l’abri se trouve un forage avec un grand volant d’inertie qui doit être tourné pour l’eau.

Le deuxième jour dure 15 km et mène à la célèbre gorge ou ravin d’Ubusis. La descente dans le ravin se fait à l’aide de plusieurs chaînes, dont certaines mesurent jusqu’à 30 mètres de long et servent d’aide le long des parois rocheuses. En descendant plus bas, une capsule temporelle géologique sera découverte dans les couches rocheuses sur les côtés. Le paysage est à couper le souffle.

La cabane Ubusis est le seul hébergement «normal» sur cet itinéraire. Cette cabane était autrefois une petite maison de vacances il y a des années, lorsque la région était encore des fermes. L’eau est fournie au moyen d’une pompe éolienne et d’un forage.

Le troisième jour en ramène un à Ubusis Kloof comme il se passait la veille. Au sommet, une fois que l’on atteint Bergpos, le chemin tourne vers le nord à travers les plaines de Kudu. Cette journée ne mesure que 12 km et est considérée comme la plus facile de tous les jours.

À la fin des plaines de Kudu se trouve l’Adlerhorst, qui peut être atteint en début d’après-midi. Cela laisse beaucoup de temps pour admirer le paysage et se détendre un peu. L’eau est à nouveau fournie par un trou de forage avec une poignée sur le dessus du tuyau.

Quand nous sommes arrivés là-bas, l’ouverture du tuyau de forage était recouverte de centaines d’abeilles qui attendaient désespérément que quelqu’un tourne le levier et pomper de l’eau pour elles. Personne n’a été piqué une seule fois. Il semble qu’ils se soient rendu compte que les gens qui venaient à cet endroit étaient leur seul espoir d’obtenir de l’eau.

La quatrième journée est un peu difficile, et assez longue à 17 km. La partie délicate vient quand on doit descendre une cascade dans un lit de rivière desséché à l’aide d’une longue chaîne. L’angle des rochers rend cette descente difficile.

Devant il y a une autre descente raide le long d’une montagne d’ardoise en vrac. Cela a été la cause de blessures de marcheurs sur l’ardoise dans le passé.

L’abri de nuit Tsams-Ost contient un grand réservoir d’eau sur une perche qui est alimenté en eau par un forage et une pompe éolienne. Il est possible de laisser une douche froide sous le réservoir.

Le jour suivant, le cinquième jour, commence par une montée raide de la montagne derrière l’arrêt de nuit Tsams-Ost et couvre encore 17 km.

Quelques heures plus tard, vous atteignez la plaine de Melkbos. Cette plaine implique de nombreux kilomètres de marche le long de sentiers sablonneux et à travers des lits de rivières desséchés. C’est ici que vous êtes le plus susceptible de voir des troupeaux d’antilopes comme Eland ou Kudu paître sur l’herbe et la végétation clairsemées.

L’arrêt de nuit à Die Valle est entouré sur trois côtés de montagnes et le soleil se couche assez tôt derrière ces montagnes. L’eau est laissée ici dans un petit réservoir d’eau qui peut ne pas contenir beaucoup d’eau, surtout à la fin de la saison de randonnée, le lavage est donc très limité ce jour-là.

Le sixième jour est généralement le plus long et le plus difficile de tout le parcours. Bien qu’il ne fasse que 16 km de long, cela prend la majeure partie de la journée.

Immédiatement après avoir quitté l’arrêt de nuit de Die Valle, il y a une montée verticale de 200 mètres jusqu’au sommet d’une cascade. Ensuite, on suit une gorge et un ruisseau qui alimentent cette cascade pendant la majeure partie de la journée et grimpent de plus en plus haut.

Le long de ce canyon, vous rencontrerez des formations géologiques intéressantes appelées Tufa. Le tuf est une roche sédimentaire avec de nombreux carbonates qui se déposent au moyen de l’eau. Il se forme souvent près des chutes d’eau ou des ruisseaux. Ici, dans cette gorge, le Tuff ressemble à une gigantesque cascade figée. Plus haut, vous rencontrez un énorme figuier dont les racines longent une petite paroi rocheuse.

Une fois au sommet de la gorge, il y a un petit plateau plat à traverser avant d’entamer la longue descente le long d’un ancien chemin de jeep jusqu’à l’abri Tufa. Attention au bas de la piste car l’abri est presque caché entre quelques buissons sur la gauche. L’eau est réapprovisionnée sous la forme d’un forage à côté d’un lit de cours d’eau asséché à environ 150 mètres de l’abri.

Le septième jour couvre 14 km et mène au point le plus élevé, et généralement le plus froid de la promenade de la plaine de Kapok.

Depuis l’abri Tufa, le sentier traverse de très gros rochers en remontant vers les montagnes. À la base des montagnes qui mènent finalement à la plaine de Kapok, il y a des chaînes pour aider l’une des parois rocheuses les plus difficiles.

Une fois au sommet, le sentier suit un cours d’eau desséché et en augmentation constante jusqu’à ce qu’il atteigne le sommet de World’s View. Le nom est très approprié comme vous pouvez le voir à des kilomètres au loin. C’est un bon endroit pour s’arrêter un moment et admirer la vue sur les plaines en contrebas et sur les montagnes de l’autre côté. De là, le terrain est assez plat et facile.

L’arrêt de nuit dans la plaine de Kapok est généralement atteint tôt dans l’après-midi. L’abri est caché derrière un groupe d’arbustes qui sont à peu près la seule végétation importante de la région. Le reste du plateau est couvert d’herbes courtes et occasionnellement de petits arbustes. La plaine de Kapok peut faire très froid la nuit et l’utilisation d’un sac de couchage en duvet est un must ici.

Le dernier jour est enfin arrivé. Tout le monde rêve désormais de steaks gras et de bière, mais il reste encore 16 km à faire. A quelques kilomètres du sommet du plateau, le sentier fait sa longue descente le long d’une gorge sinueuse jusqu’à Hikers Haven.

Au fur et à mesure que la journée se réchauffe, on entend de plus en plus d’insectes et autres petites créatures dans cette gorge solitaire. Soyez prudent lorsque vous ramassez des pierres. Très souvent, les scorpions se cachent en dessous.

En descendant sur le chemin, il y a de petites piscines avec de grands arbres sur les côtés qui font de bons endroits pour se reposer. Il y a un camping à quelques centaines de mètres de Hikers Haven. Ici, on peut rencontrer les premiers autres personnes après avoir passé tant de jours dans le désert. À présent, vous pouvez également voir le toit de la vieille maison de Hikers Haven. Encore quelques centaines de mètres et un est de retour. Quel temps cela avait été!

Maintenant, vous pouvez enfin reprendre une douche chaude! Pour ceux qui ont apporté de la viande sous vide et ont réussi à la garder au frais dans leur voiture pendant cette période, il y a une fête ce soir!

Leave A Comment