Voile

Planche à voile – Leçon 4 – Harnais et sangles de pied

Posted by admin

Les deux techniques qui composent le niveau intermédiaire de la planche à voile utilisent les lignes de harnais et la navigation dans les sangles de pied. Les deux devraient être abordés séparément, mais ils se complètent quelque peu, j’ai donc décidé de les mettre dans un seul article.

Habituellement, le harnais est enseigné en premier, car il nous permet d’avoir des sessions plus longues sur l’eau et de faire plus de progrès. Les sangles de pied deviennent pertinentes dès que nous commençons à enregistrer de la vitesse et / ou à naviguer dans des eaux agitées ou des vagues.

Armure

Le harnais n’est d’aucune utilité si les câbles du harnais sont mal alignés, alors commençons par cela. La position correcte des câbles du harnais est lorsque nous n’avons pas besoin d’utiliser les mains sur la flèche une fois accrochés. Le point de pression des voiles est à environ un demi-mètre du mât à environ hauteur de la tête. Cela signifie que les lignes de harnais doivent être positionnées de sorte que les clips de ligne de harnais sur la flèche soient à la même distance de chaque côté de la position perpendiculaire à ce point.

Pour s’accrocher à la sellette, il est très important que nous soyons déjà habitués à naviguer dans la bonne position de planche à voile. Cela signifie principalement la planche à voile avec un corps droit: l’avant-pied, le genou, les hanches et l’épaule le tout en ligne droite. La raison en est que c’est la position dans laquelle nous nous trouverons lors de l’accrochage (et idéalement lors de la navigation accrochée) et si nous ne nous sentons pas à l’aise d’utiliser le harnais peut être assez désagréable et prendre du temps pour s’y habituer. Une navigation maladroite dans le harnais aura pour conséquence de ne pas compter sur le harnais pour tenir la voile et de ne pas incliner et soulager les bras.

Naviguer dans le harnais consiste essentiellement à ne pas utiliser nos mains pour tenir la voile. Tout ce que nous faisons avec nos mains, c’est apporter des corrections à la position de navigation pendant la navigation. Il est important de noter que nous déplaçons la voile vers l’avant ou vers l’arrière pour changer la position du point de pression de la voile par rapport à la planche. De plus, il faut se rappeler de ne tirer que d’une main ou de l’autre pour fermer la voile (arrière-train) ou pour l’ouvrir (coup droit). Tirer avec les deux mains entraînera très probablement un accrochage.

Comme je viens de le mentionner, pour accrocher la ligne du harnais, tout ce que nous avons à faire est de tirer les deux bras vers nous et la gravité fera tomber la corde du harnais du crochet.

Sangles de pied

Le but des foot straps est de garder la planche sur nos pieds (en sautant) ou de nous aider à rester sur la planche (dans des eaux agitées, des rafales de vent ou simplement naviguer avec beaucoup de puissance dans la voile). Cependant, comme la position des sangles de pied est éloignée de la planche et que nous sommes initialement habitués à naviguer avec nos pieds plus en avant, il est difficile d’utiliser les sangles de pied car cela signifie changer la position de notre corps.

La meilleure procédure pour apprendre à faire de la planche à voile avec des sangles de pied est d’utiliser une planche sans sangles de pied et de déplacer progressivement nos pieds vers l’arrière de la planche et d’ajuster la position de notre corps en conséquence à chaque étape jusqu’à ce que nous puissions naviguer confortablement avec les pieds dans la position où les sangles de pied seraient. Ce n’est qu’alors que je suggère de visser les sangles de pied et de m’entraîner à entrer.

Vient maintenant entrer dans les sangles de pied. Sur l’eau plate, il est plus facile d’entrer d’abord dans la sangle avant, car nous pouvons garder le poids sur le pied arrière et y avoir une certaine stabilité avant de mettre l’arrière. Cependant, dans les vagues ou dans les eaux agitées, je recommande toujours de prendre la sangle arrière en premier car c’est celle qui nous empêche de faire la fronde. Le pied avant est le point de pivot lors d’une fronde et il est donc pratiquement inutile de n’avoir que ce pied en laisse.

Il est préférable de se concentrer sur chacune de ces techniques séparément et de ne pas essayer de les apprendre toutes les deux en même temps.

Leave A Comment