Temps partagé

Transfer Smart Alert – Méfiez-vous des fausses offres de multipropriété

Posted by admin

Ces dernières années, l’industrie de la multipropriété s’est considérablement développée. Bien que de nombreux propriétaires actuels essaient de se retirer de leurs contrats de multipropriété, de nombreuses personnes choisissent d’opter pour cette forme de vacances. D’autre part, le marché de la multipropriété est également devenu une cible idéale de nombreuses escroqueries. Alors que plusieurs personnes sont devenues victimes de cette fraude, les autorités avertissent les consommateurs de multipropriété de connaître certains des nombreux faux clubs de vacances.

Selon les autorités de protection des consommateurs, un nombre croissant de vacanciers sont ciblés par de faux projets de clubs de vacances. L’Office of Fair Trading a ajouté que chaque année, des milliers de personnes sont attirées par des promesses de pauses de luxe à des prix avantageux, mais presque toutes sont une arnaque. Il y a des frais initiaux qui sont pratiquement impossibles à récupérer si les avantages promis ne sont pas réalisés.

Avec un droit d’entrée allant de centaines à des milliers de livres sterling, les victimes se font dire qu’elles peuvent réserver des vacances dans des complexes cinq étoiles et ne payer que des prix de deux ou trois étoiles. Les gens réalisent alors qu’ils sont tombés dans un piège de vente intelligent en découvrant que leur adhésion ne compte pour rien lorsqu’il s’agit de réserver des vacances.

Schémas frauduleux

Susan Marks, de la politique des consommateurs de Citizens Advice, indique que les stratagèmes frauduleux utilisent des techniques de vente sophistiquées pour attirer les gens. Dans la plupart des cas, les représentants travaillent dans les grandes stations balnéaires. Dans certains, il existe des cartes à gratter qui sont souvent utilisées pour attirer les vacanciers. Habituellement, on leur promet un prix garanti via quelque chose comme une carte à gratter, ce qui les attire au bureau du club pour réclamer leur prix. Une fois au bureau, la vraie vente peut commencer.

Nouvelles lois

D’autre part, Citizens Advice suggère aux vacanciers de ne pas s’inscrire à l’avance pour quelque chose qui nécessite de l’argent.

De même, ils sont avertis de ne jamais remettre l’argent à moins d’avoir un contrat d’achat écrit. Et ils ne devraient pas s’enfuir s’ils n’obtiennent pas une période de réflexion inconditionnelle de 14 jours. De plus, Citizen’s Advisory recommande de signaler les problèmes à l’OFT et aux normes commerciales.

Parallèlement, une nouvelle législation visant à normaliser les produits de type temps partagé entrera en vigueur dans toute l’Europe en 2011. En vertu de la directive sur la multipropriété, les produits de vacances à long terme de moins de 36 mois, connus sous le nom de clubs de vacances ou de clubs de voyage à rabais, seront désormais protégés par cette législation. Cette loi sera une réelle amélioration pour les consommateurs qui n’ont pas encore décidé de conclure un accord avant de payer quoi que ce soit, plutôt que d’essayer d’obtenir un remboursement alors qu’il est déjà payé.

Leave A Comment